1ere Session Ordinaire 2021: le samedi 05 juin à Korhogo, à 9h00.
Conseil Régional du Poro
crporo@crporo.ci 27 36 86 10 49/ 07 07 41 98 56



FOTAMANA !

Dans la Région du PORO

 

ARTISANAT ET DANSES TRADITIONNELLES DE LA REGION DU PORO

L’artisanat d’art et les danses traditionnelles de la Région sont variés et très riches. Ils représentent ce que le peuple Sénoufo a comme valeurs culturelles et ancestrales. En effet, la Région du Poro est réputée pour ses mosquées, ses villages de tisserands (village de tisserands de Waraniéré….) et de peintres sur toiles (peintres de Fakaha) mais aussi pour ses danses (le Boloye, le Balafon Sénoufo….)

 

Les principaux sites et attraits touristiques e la région du Poro

1-      Artisanat 

-          FAKAHA : Village de peintres sur toile.

-          TAKPALAKAHA : Village très typique Sénoufo connu pour sa poterie.

-          KATIA : Village de tisserands traditionnels.

-          KONI : Village de forgerons traditionnels spécialisés dans les minerais de fer.

-          NATIOKOBADARA : Village connu pour sa production de beurre de karité et de bière de mil.

-          NIOFOIN : Village très typique Sénoufo avec ses cases fétiches.

-          FILABOUGOU : Campement très typique de femmes peulhs.

-          SHIEN LOW : village des roches sacrées, lieu d’adoration et de vœux.

-          KAPELE : Village spécialisé dans la fabrication de perles traditionnelles.

-          WARANIENIE : célèbre village de tisserands.

-          KASSOUMBARGA : Village où se trouve l’unique mosquée du 17e siècle de toute la région.

-          KOKO : quartier de Korhogo spécialisé dans la sculpture.

-          Le centre artisanal de l’UGAN : centre d’exposition et de vente d’objets artisanaux de Korhogo.

-          Le Mont Korhogo : la montagne qui domine et offre une vue générale sur la ville de Korhogo a aussi servi de forteresse aux guerriers qui protégeant leur communauté faisaient rouler, depuis le sommet de la montagne, des pierres sur les assaillants ennemis

 

2-      Danses traditionnelles :

-          LE BOLOYE : la danse panthère, pratiquée par les initiés dans trois localités (Waraniéné, Moroviné et Natio Kobadara).

-          LE WAOUH plus connu sous le nom de WAMBELE : symbole de l’université d’Abidjan, masque mystique et célèbre pour ses nombreux pouvoirs surnaturels.

-          LA DANSE DOZO : qui fait les éloges des grands chasseurs dans un art oratoire très maitrisé.

-          LE KAPAHATCAN : danse de réjouissance crée pour chanter les louanges de la famille Gon.

-          LE BALAFON SENOUFO : danse prisée par tous les groupes sénoufos, riche par ses rythmes produits par des sortes de pianos traditionnels qui à l’origine motivaient les travailleurs dans les champs.

-          LE DJEBOLOÏ : danse avec des balafons plus petits et des guitares traditionnelles.  Le FONOMBIGUE : danse forgeron avec plusieurs acteurs sur rythme de tambours et de flutes.

-          LE DJINANGORO : danse des chasseurs traditionnels dozo. Etc