1ere Session Ordinaire 2021: le samedi 05 juin à Korhogo à 9h00
Conseil Régional du Poro
crporo@crporo.ci 27 36 86 10 49/ 07 07 41 98 56
May 31, 2020 - PAR Admin

LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS

Les autorités montent le ton 

 Par Mack Dakota




IIls ont du pain sur la planche ! C’est ce qu’il a été donné de constater, ce samedi 21 mars, lors de la tournée inopinée initiée par M le Préfet de région dans des espaces de fortes concentrations de personnes, en vue de s’enquérir du respect des mesures barrières contre la propagation du coronavirus à Korhogo. C’est clair, la lutte contre la propagation du coronavirus ne sera pas facile à appliquer dans certains secteurs d’activités.





Quatre heures durant, accompagné du premier adjoint au maire, des directeurs locaux du système sanitaire, des autorités locales des forces de sécurité et de ses plus proches collaborateurs, M le Préfet de la région du Poro a fait ce qu’on pourrait qualifié de « descente » dans les gares routières, à l’aéroport, dans les corridors et le centre hospitalier régional de Korhogo, afin de se faire sa propre opinion, sur le niveau du respect des mesures prises pour lutter contre la propagation de la maladie à coronavirus.




Si dans l’ensemble des gares routières qui desservent Abidjan et les pays limitrophes (Mali et Burkina) le dispositif de lavage des mains existe, le gouverneur a dû recadrer des chefs de gare. Des mosquées ont été fermées sur le champ, des passagers débarqués pour laisser un siège vide entre les usagers, des séances de sensibilisation publiques initiées sur place, le Préfet Ekponon André, le maire Soro Emile et le directeur régional de la santé, Sébastien Gokou ont dû improviser et parfois menacer pour se faire comprendre et surtout obtenir l’adhésion des mis en cause.




A l’aéroport et au corridor sud (entrée de Korhogo en venant d’Abidjan), la température est prélevée avec des thermomètres à infrarouge pour tous les usagers, à la satisfaction des autorités qui ont cependant demandé d’augmenter le nombre de ces thermomètres pour faire face aux heures d’affluence.




La déception est venue de la gare des minicars à Koko où, en l’absence totale de mesure d’hygiène, M le Préfet et le maire ont enjoint les responsables de la gare de prendre leurs responsabilités sous peine de méthodes coercitives pour voir les contrevenants se plier aux mesures imposées.




En langue locale, M le maire Soro Emile a donné un véritable cours sur les dangers, les modes de contamination et les méthodes de prévention du le COVID-19.




Cette visite, la deuxième du genre a permis au comité local des opérations d’urgence constitué pour garder un contrôle et une communication permanentes sur l’application des mesures d’hygiène, de cibler les gares routières des minicars et les espaces de commerce comme les sites où il faut mettre l’accent pour se donner les chances de garder le cap sur l’objectif zéro cas de coronavirus à Korhogo.